lundi 14 février 2011

Exposition "Le PLAN B" avec le collectif Lumière Noire - Vernissage le jeudi 17 février 2011 à 18h30 à l'Espace MAGNAN - NICE


Partir ? Rester ? Le rêve d’équilibre en couleurs est bien tentant mais semble s’éloigner quand le soir tombe…
Il allume une cigarette, elle fait les cent pas sur le ponton pour se réchauffer et pour réfléchir, le doute les sépare en cet instant…
To leave? To stay? The dream of balance in colors is very attractive but seems to go away when the evening falls…
He lights a cigarette, she makes hundred steps on the pontoon to warm herself and to think, the doubt separates them at this moment…


le plan B. (Quai des doutes)
le plan B, quelle idée !?! Lancé comme un défi, le sujet
m'a travaillé quelque temps. J'imaginai des hordes de
porteurs de « A » allant se cogner contre une armée
nerveuse d'ombres porteuses de « B », la guerre des
« plans » en quelque sorte... Et puis non !...
Et puis je suis revenu à l'essence du sujet : le plan B,
celui que l'on applique par défaut quand le plan A tombe
à l'eau. Je vois ce couple sur la plage qui regarde l'horizon,
cet avion qui s'éloigne, cette petite fille qui fébrilement
rentre dans l'eau fraîche... et je commence à laisser partir
mon imagination sur cette rêverie à l'eau de rose.
Que projettent-t-ils ? que pourrait-il leur arriver qui les
fasse changer d'avis ? Sur un réseau social bien connu
Laurence, Emma, Lydie, Fabrice, Roxane, Sébastien et d'autres
m'ont accompagné, certains avec grand talent et poésie, et
m'ont porté vers l'image suivante, genre d'écriture automatique
sous influence. Semaine après semaine, je laisse venir
doucement chaque image, le souvenir d'un film Alain Resnais qui
traîne, jusqu'à l'extrême limite de l'accrochage, l'exercice
doit être tendu. Enfin, les dix images sont là, prêtes à
recevoir les projections des visiteurs.
Chacun y cherchera son plan B.

Rémy Saglier, 2011

SPECIAL THANKS :
- mes acteurs involontaires de la plage de Passable à
 Saint-Jean-Cap-Ferrat,
- les talentueux amis facebook du groupe « un jour, une oeuvre » :
 Laurence, Emma, Lydie, Fabrice, Roxane, Sébastien et les autres...,
- Alain Goze qui s'est extirpé de son lit un dimanche matin et sans
 qui cette série n'aurait jamais pu être prête à temps.